Comment éviter le blues hivernal

Posté par sur novembre 22, 2016 dans Non classé | zéro commentaires

Comment éviter le blues hivernal

Grâce à une méthode simple, retrouver la lumière du soleil en soi en plein hiver !

Dans la mythologie égyptienne, l’uræus est l’œil de Rê, une déesse solaire. On le retrouve la plupart du temps représenté sur la coiffe de pharaon, dressé sur le front, dont il est l’un des attributs.

Sur le plan subtil, nous disposons tous d’un uræus, il sert à capter l’énergie solaire pour la diffuser à l’intérieur de notre corps. En été, lorsque la lumière solaire est intense, ce circuit est largement alimenté, mais lorsque la lumière baisse et que le soleil vient à ne plus se montrer que de temps en temps, notre corps n’est plus assez alimenté en lumière solaire. Nous sommes tous affectés, de manière variable, par ce manque de lumière. Certaines personnes, plus vulnérables que d’autres, affichent des symptômes de baisse d’humeur, voire une dépression saisonnière qui ne s’en va qu’avec l’arrivée du printemps.

En connaissant la manière dont nous captons la lumière solaire, nous pouvons chercher à alimenter ce circuit de manière intentionnelle avec de la lumière solaire artificielle. Voici comment procéder.  Procurez-vous une lampe halogène, typiquement une petite lampe de bureau que vous pouvez diriger contre votre front, mais tout autre spot halogène  (lumière incandescente qui chauffe) va faire l’affaire. Les lampes à économie d’énergie et les lampes à LED ne sont pas appropriées. Installez-vous confortablement, assis ou couché, le rayon lumineux dirigé contre votre front. L’idéal est de choisir un angle d’éclairage tel que montré sur l’image  (c’est-à-dire avec un angle de 45 degrés). Fermez vos yeux et focalisez l’attention sur un point situé en dessus de votre arcade sourcilière et environ trois centimètres à l’avant du front. Inspirez-vous de l’iconographie égyptienne pour focaliser au bon endroit. Si vous avez une bonne sensibilité, vous pouvez même tenter d’identifier l’uræus avec votre ressenti. Ressentez comment, en focalisant sur cette ouverture dans votre corps énergétique, la lumière entre en vous. Ensuite, vous pourrez ressentir comment cette lumière peut remplir l’espace de votre tête d’abord, et ensuite, vous pourrez accompagner cette lumière pour qu’elle entre dans votre corps, dans vos membres, dans vos organes. Vous pouvez rester exposé à la lumière pendant une dizaine de minutes et vous sentir emplie de lumière.

A chaque fois que vous manquez de soleil, pensez à pratiquer cette méthode simple pour échapper à la morosité saisonnière. Je vous souhaite un bel hiver.